02 September 2015

Le gâteau du dimanche | gâteau léger* choco-noisettes

Comment ça c'est pas léger un gâteau au chocolat ?
Y a même pas de beurre dedans...




Pour le gâteau
125g de très bon chocolat noir (70% de cacao)
5 blancs d’œufs montés en neige ferme
125g de poudre de noisette (moulue par vos soins, c'est meilleur)
200g de sucre glace
30g de farine
1/2 sachet de levure chimique

Pour la ganache aux noisettes
100g de très bon chocolat noir (70% de cacao)
100g de crème fleurette bien froide
100g de noisettes torréfiées (10 min. au four) et concassées grossièrement

Préchauffer le four à 150°C - chaleur ventilée.

Faire fondre le chocolat tout doucement au bain-Marie.

Dans un grand saladier, tamiser le sucre glace, la farine et la levure. Ajouter les blancs montés en neige ferme et mélanger délicatement à l'aide d'une spatule. Incorporer la poudre de noisette puis le chocolat.

Beurrer et chemiser de papier sulfurisé un petit moule à manqué (20cm de diamètre) avant d'y verser la pâte. Faire cuire pendant 30 minutes. Piquer un couteau à lame pointue pour vérifier la cuisson du gâteau. Il doit en ressortir "pas tout à fait sec".

Laisser tiédir avant de démouler sur une grille.

Décorer le gâteau une fois refroidi (de préférence, juste avant de servir). Préparer la ganache en faisant fondre le chocolat au bain-Marie. Lisser avec un fouet à main et ajouter immédiatement la crème froide. Lisser de nouveau en prenant soin de ne pas incorporer d'air dans la crème (les petites bulles à la surface du gâteau, personne ne trouve ça très joli). Avec cette méthode, la consistance de la ganache est idéale (ni trop coulante, ni pas assez). En recouvrir le gâteau et décorer de noisettes.
* Quand je dis "léger", je fais référence à la texture aérée de ce gâteau qui contient 5 blancs d’œufs montés en neige ferme... et aucun jaune.

21 July 2015

Gâteaux fondants à l'orange pour pique-nique au bord de l'eau

Les copines appellent pour dire qu'elles vont passer me prendre, parce que ce soir c'est pique-nique sur la plage !
- J'apporte ma guitare alors...
- Oui, mais t'aurais pas des petits gâteaux aussi ?



Pour 8 gâteaux
175 g de farine
175 g + 100 g de sucre
3 œufs
50 g de beurre mou
4 oranges
1/2 sachet de levure

Pour la déco
200 g de sucre glace
½ jus d'orange


Cuisson : 160°C - chaleur ventilée - 20 minutes


Mélanger au fouet le beurre mou et 175 g de sucre. Ajouter les œufs un par un puis la farine tamisée avec la levure.
Râper le zeste de 2 oranges et l'ajouter à la pâte avec le jus d’une seule orange.

Beurrer les empreintes d'un moule à mini kouglofs, y verser la pâte et cuire à four doux (160°C, thermostat 4) pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, mélanger dans une casserole le sucre restant (100 g) au jus de 3 oranges. Faire fondre doucement sur le feu.

Dès que les gâteaux sont cuits, les démouler et les arroser de sirop encore chaud. Laisser refroidir sur une grille. Le sirop doit être complètement absorbé.

Préparer le glaçage en ajoutant progressivement le jus d'orange au sucre glace jusqu'à ce que le mélange soit crémeux. Le glaçage ne doit pas être trop liquide afin de bien napper les gâteaux.

Vous pouvez varier la déco en saupoudrant de sucre glace une partie des gâteaux.

27 June 2015

Petit café entre amies : "gâteaux financiers" aux framboises

Samedi aprèm. Les copines appellent pour dire qu'elles vont passer parce que les soldes elles en peuvent plus...
Ben oui, venez, j'ai un café de compèt... et des gâteaux aux amandes !




Pour 8 gâteaux
80 g de poudre d'amande
160 g de sucre glace
60 g de farine
75 g de beurre
3 blancs d'œufs de taille moyenne
125 g de framboises fraiches
pistaches et sucre glace pour décorer

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.
Dans une petite casserole, faire fondre le beurre à feu doux. Réserver et laisser refroidir.
Chemiser 8 moules à tartelettes de caissettes plissées.
Dans un saladier, mélanger le sucre glace, la farine et la poudre d'amande. Ajouter les blancs d’œufs (non montés – je le précise parce qu'on me pose la question à tous les coups) et le beurre fondu. Fouetter légèrement afin d’homogénéiser le tout.
Verser la pâte dans les moules et répartir les framboises (sans les enfoncer) sur la surface des gâteaux.
 
Faire cuire pendant 15 minutes en bien surveillant. Les gâteaux ne doivent pas dorer afin de garder tout leur moelleux.

Laisser refroidir complètement sur une grille. Saupoudrer de sucre glace en évitant de recouvrir les framboises. Décorer avec quelques pistaches.


Tip of the day :
Ces gâteau peuvent être préparés la veille. Grâce à la poudre d'amande ils ne sècheront pas et seront aussi bon le jour J.

01 May 2015

Le dessert du dimanche - Le Paris-Brest

C'est peut-être pas le vrai de vrai, mon Paris-Brest*... mais c'est lui qui me plait !



Pour 12 gâteaux

La pâte à choux
250 ml d'eau
½ c. à c. de sel
150 g de beurre
200 g de farine
5 œufs (de 50 g)
+ amandes effilées ou concassées pour décorer
+ sucre glace pour la finition

La crème montée pralinée
80 g de pâte pralinée (50% amande, 50% sucre)
450 ml de crème fleurette Elle & Vire®
150 g de mascarpone
 

Préparer la pâte à choux
Faire chauffer l'eau avec le beurre et le sel. Quand elle bout, verser la farine en une seule fois. À feu doux, remuer vigoureusement la pâte avec une cuillère en bois pendant 3 ou 4 minutes afin de la dessécher.

Verser la pâte dans le bol d'un robot équipé du batteur. Battre à petite vitesse et ajouter les œufs un à un, en laissant tourner le robot entre chaque ajout.

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, dresser la pâte à choux à l'aide d'une poche à douille cannelée. Former des cercles réguliers de 8 cm de diamètre en prenant soin de bien les espacer. Parsemer d'amandes effilées ou concassées.

Enfourner et faire cuire 20 minutes à 180°, puis 20 minutes encore à 150°. Bien surveiller la cuisson car la pâte à choux ne doit pas brunir. Laisser refroidir sur une grille et conserver dans une boîte hermétique jusqu'au lendemain.

Préparer la crème montée pralinée
Verser le mascarpone dans un saladier et y ajouter très progressivement la crème fleurette et la pâte pralinée afin d'obtenir un mélange homogène. Entreposer au réfrigérateur pendant une heure au moins.
Verser la crème très froide dans le bol du robot équipé du fouet et la monter comme une chantilly en augmentant progressivement la vitesse jusqu'au maximum. Elle va tripler de volume et devenir très ferme.

Monter les Paris-Brest
Ouvrir les choux en 2 et les garnir généreusement de crème avec une poche à douille cannelée. Refermer et saupoudrer de sucre glace au moment de servir.


* Ben oui, pas de beurre dans ma crème... qui ressemble davantage à une chantilly pralinée.

08 April 2015

Sablés suédois amande-cannelle

Beurrés et épicés, ces sablés à la pâte si parfaite (plus fondant, y'a pas !) sont mes incontournables du moment. Essayez un peu de leur résister...
Trop forts ces suédois ! 
 
 


Pour 40 sablés
180 g de beurre très mou
1 œuf légèrement battu
1 c. à c. d’extrait naturel de vanille
100 g de sucre glace
300 à 320 g de farine

Pour la garniture
80 g d’amandes concassées
1 c. à c. de cannelle
4 + 2 c. à s. de sucre roux
1 œuf légèrement battu

Dans le bol d'un robot équipé du batteur, mélangez le beurre, l'œuf battu, la vanille et le sucre glace jusqu’à ce que la préparation soit bien crémeuse. Ajoutez la farine et battez de nouveau. Vous devez obtenir une pâte sablée très souple mais suffisamment ferme pour être façonnée.

Roulez la pâte en un long boudin de 5 cm de diamètre, enveloppez-le bien serré dans une feuille de papier cuisson et entreposez-le pendant 20 min au congélateur.

Dans un bol, mélangez les amandes, la cannelle et 4 cuillerées à soupe de sucre roux. Sortez la pâte du congélateur, badigeonnez-la d'œuf battu et recouvrez-la du mélange aux amandes. Enveloppez-la de nouveau dans le papier cuisson et remettez-la au congélateur pendant 20 minutes.

Préchauffez le four à 160 °C, chaleur ventilée.

À l'aide d'un couteau bien aiguisé, découpez la pâte en tranches de 7 mm d’épaisseur. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson et saupoudrez-les de 2 cuillerées de sucre roux. Enfournez pendant 10 à 12 min. Le bord des biscuits doit avoir une jolie couleur doré clair.

05 March 2015

Very brit trip #7 - Banbury cakes*




Pour la suite de mon Brit trip**, direction l'Oxfordshire, l'heureuse patrie des Banbury cakes*, au sud-est du pays.

Ces chaussons à la saveur épicée n'ont pas toujours fière allure mais ils savent se rendre inoubliables dès la première bouchée.






Pour 8 Banbury cakes
500 g de pâte feuilletée pur beurre de bonne qualité
100 g de sucre roux
50 g de beurre salé coupé en cubes
100 g de raisins de Corinthe
100 g de raisins secs blonds
80 g d'écorce d'orange confite coupée en petits morceaux
le zeste finement râpé d'une orange bio
½ jus d'orange
2 c à c de Mélange pour pain d'épices (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1 c à c de cannelle
3 pincées de noix de muscade râpée
5 c à s de sucre semoule pour décorer

Préchauffer le four à 180°C, chaleur ventilée.

Étaler la pâte sur une surface légèrement farinée et lui donner 5 mm d'épaisseur. La diviser en 8 carrés de 12 cm de côté.

Dans un saladier, malaxer à la main le sucre roux, les épices, le beurre, les raisins, l'écorce d'orange confite, le zeste et le jus d'orange jusqu'à ce qu'ils se lient. Former 8 boules que vous déposerez au centre de chaque carré de pâte.

Joindre et souder les quatre coins de pâte de façon à enfermer la garniture. Répéter la même opération avec les quatre plis formés. Retourner les gâteaux et les aplatir légèrement avec la paume de la main. Leur donner la forme d'un cercle de 10 cm de diamètre et de 2 cm d'épaisseur.

Verser le sucre semoule dans une coupelle. Badigeonner d'eau le dessus des gâteaux et les retourner dans le sucre avant de les disposer, sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, sucre sur le dessus. Pratiquer 3 entailles sur chaque gâteau et faire cuire pendant 20 minutes. Ils doivent dorer sans excès. Laisser tiédir sur une grille.


*  Les meilleurs amis de ma tasse de thé... héhé
** Brit trip... les premières étapes :
Brit trip #1 | Apple dappy
Brit trip #2 | Cornish fairings
Brit trip #3 | Somerset shortbreads
Brit trip #4 | Welsh cakes
Brit trip #5 | Jumbles
Brit trip #6 | Crumpets

 

02 February 2015

La Torta caprese*...

... ce que j'ai ramené de meilleur** de mes vacances italiennes !





Pour un gâteau de 24 cm de diamètre
200g d'amandes fraichement moulues (ou de poudre d'amande)
200g de sucre en poudre (100 g + 100 g)
200g de chocolat noir de bonne qualité (à 60% de cacao)
50g de beurre
5 œufs frais, blancs et jaunes séparés
+ sucre glace pour la déco

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (ou au micro-ondes - puissance mini).
Dans un grand saladier, fouetter les jaunes d’œufs et 100g de sucre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange s'aère et blanchisse.
Monter les blancs d’œufs en neige et ajouter 100g de sucre en pluie tout en continuant à battre. Vous devez obtenir une meringue souple.
Verser les amandes et le chocolat dans les jaunes d’œufs blanchis. Mélanger délicatement.
Incorporer enfin les blancs montés à la préparation. Procéder en 3 fois afin de ne pas faire retomber les blancs.
Verser la pâtes dans un moule à charnière beurré et chemisé de papier sulfurisé.
Faire cuire pendant 30 à 40 minutes. Une croute doit se former à la surface, mais attention, la Torta caprese doit être cuite sans excès.

Laisser refroidir avant de démouler. Saupoudrer de sucre glace et servir en petites portions...


*  Naturellement sans gluten.
** Ce gâteau reste vraiment très bon plusieurs jours : grâce à la poudre d'amande il ne se dessèche pas.



17 January 2015

Perfect Crumb cake* for a perfect day...

Yes, it's a good day !





Pour un grand Crumb cake* (20 x 26 cm)

La "pâte à gâteau moelleuse"
250 g de farine (bio T65 si possible)
1 sachet (11g) de levure chimique
1 pincée de sel
60 g de beurre en pommade (pas fondu)
100 g de sucre
1 œuf
160 g de crème fleurette
160 g de lait à température ambiante
1 cuillerée à café d'extrait de vanille (ou 1 cuillerée à soupe de sirop d'érable)

Le "crumble croutillant"
150 g de vergeoise blonde (ou de sucre roux)
150 g de farine
1 cuillerée à soupe rase de cannelle
100 à 120 g de beurre en pommade (presque fondu)
+ sucre glace pour la déco

Beurrer un moule rectangulaire de 20 x 26 cm (ou un plat à gratin) et le chemiser de papier sulfurisé. L'entreposer au réfrigérateur pendant la préparation du gâteau.

Dans un grand saladier, tamiser la farine, la levure et le sel.

Dans un grand verre, verser 160 g de lait et la vanille (ou le sirop d'érable).

Dans un 2ème saladier, battre le sucre et le beurre en pommade à l'aide d'un fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse et s'aère. Ajouter l’œuf et la crème fleurette. Battre afin d'homogénéiser l'ensemble.

Tout en continuant à battre le mélange sucre-beurre-œuf, ajouter en alternant la farine et le lait.

Verser la pâte dans le moule préparé.

Préchauffer le four à 170°C - chaleur ventilée.

Dans un autre saladier, préparer le crumble en tamisant la farine, la vergeoise blonde (ou sucre roux) et la cannelle. Ajouter le beurre en pommade et malaxer avec les mains afin d'obtenir une boule de pâte compacte que vous émietterez (en petits morceaux) sur toute la surface du gâteau.

Faire cuire pendant 30 minutes environ. Bien surveiller car trop cuit, le gâteau perdrait de son moelleux (oui, c'est un gâteau vraiment très moelleux !!!). Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.


* Le Perfect Crumb Cake se doit d'être moelleux dedans et très croustillant dessus...

14 January 2015

Just a perfect day

J'aime les matins simples. À l'heure où tout est encore possible...




à suivre...

19 December 2014

Biscuits de noël | Bruns de Bâle | Brunsli

Ceux-là je les adore. Ils croquent sous la dent mais sont tout fondants dedans.
PAR-FAITS avec une coupette !!!
Bon, avec un café serré ça marche aussi...


Biscuits de Noël - Bruns de Bâle - Brunsli


Pour 50 biscuits*
250 g de poudre d'amande
250 g de sucre en poudre
10 g (2 c à c rases) de cacao en poudre de bonne qualité
2 blancs d’œufs (60 g) montés en neige ferme
+ sucre en poudre pour la déco


Dans un saladier, mélanger la poudre d'amande, le sucre et le cacao en poudre.

Ajouter en plusieurs fois les blancs d’œufs montés en neige (attention, il ne sera peut-être pas nécessaire de tout utiliser). Pétrir jusqu'à ce que la pâte obtenue soit ferme (pas trop quand même) et ne colle plus aux mains.

Couper la boule de pâte en 6. Aplatir un premier morceau entre les mains et le glisser entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Puis l'étaler au rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que la pâte ait 5 mm d'épaisseur. Saupoudrer légèrement de sucre en poudre et découper les biscuits à l'aide d'un emporte pièce. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. 

Recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.

Laisser sécher tout une nuit avant de faire cuire pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 150°C - chaleur ventilée.

Les biscuits doivent être encore un peu mous à la sortie du four. Ils vont durcir en refroidissant.

* Croquants à l'extérieur et moelleux dedans.

04 December 2014

Biscuits de Noël | Boules de neige à la noisette*

Ma copine Lucile trouve que "faire ses biscuits de Noël c'est trop long et trop compliqué..."

Mais alors pas du tout !!!
Démonstration : 10 minutes pour tout préparer + 10 minutes au four = les meilleurs bredele du monde !

* 3 ingrédients/zéro matos



Biscuits de Noël - Boules de neige à la noisette


Pour 48 biscuits
200g de poudre de noisette
160g de sucre glace
environ 40g de blanc d’œuf non monté (= un peu plus d'un blanc d’œuf)
+ 100g de sucre glace pour la déco



Préchauffer le four à 120° - chaleur ventilée.
Mélanger la poudre de noisette et le sucre glace. Ajouter progressivement et en plusieurs fois le blanc d'œuf jusqu'à ce que vous obteniez une boule de pâte assez ferme.
Diviser la pâte en 4 morceaux que vous roulerez en longs boudins. Couper chaque boudin en 12 morceaux que vous façonnerez en boules régulières.

Verser 100g de sucre glace dans un bol, y déposer 4 boules de pâte et agiter le bol jusqu'à ce qu'elles soient bien recouvertes de sucre. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.
Faire cuire pendant 10 à 12 minutes. Sortir la plaque du four et laisser refroidir car ces biscuits sont très fragiles tant qu'ils sont chauds.
Ne pas faire cuire les boules de neige trop longtemps car  elles doivent être croquantes à l'extérieur et très moelleuses à l'intérieur.


24 November 2014

Biscuits de Noël aux épices

Ben voilà, on y est, commence à faire un peu frisquet...
Va falloir penser aux Bredele !


Biscuits de Noël aux épices



Pour 40 biscuits (super épicés et vraiment crouti)
100 g de beurre
100 de vergeoise brune
150 g de Lyle's Golden syrup* ou de miel liquide d’acacia
1 œuf
370 g de farine
3 c à c de
mélange pour pain d'épices (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1/4 de c à c de levure chimique
1/4 de c à c de sel


Faire fondre le beurre, la vergeoise et le Golden syrup (ou le miel) dans une petite casserole jusqu'à complète dissolution du sucre. Laisser tiédir.

Dans un grand saladier, tamiser la farine, la levure, le sel et les épices. Faire un puits dans lequel vous verserez le mélange au Golden syrup et l'œuf légèrement battu. Mélanger immédiatement à l'aide d'un batteur électrique équipé des crochets de pétrissage.

Vous devez obtenir une pâte suffisamment ferme pour être roulée en boule. La recouvrir de film et la réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.
Étaler la pâte très finement (3 mm d'épaisseur) et la découper à l'aide d'emporte-pièces de différentes formes. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et faire cuire pendant 8 minutes. Ils doivent être légèrement dorés. Attendre leur complet refroidissement avant de les décoller de la feuille de papier sulfurisé.



*Golden syrup : sirop de sucre ambré fait à partir de sucre de canne. On le trouve aujourd'hui assez facilement dans le rayon Épicerie anglaise des grandes surfaces, dans les Monoprix, Lafayette gourmet

04 November 2014

Comment ça c'est bientôt Noël | Kouglof de fête

Un kouglof de fête parfumé à l'orange, je ne connais rien de mieux pour regarder crépiter un feu de cheminée...


Kouglof de Noël


Cette recette donne une brioche très moelleuse et vraiment parfumée. Essayez... Avec un robot pétrisseur ou une machine à pain c'est vraiment facile.


Pour un moule à Kouglof en terre* de 22 cm de diamètre

La garniture
100 g de raisins secs blonds
40 g de fruits confits variés en cubes
40 g d'écorces d'oranges confites en cubes
3 c à s de rhum

La pâte à Kouglof
180 g de lait légèrement tiédi
40 g de sucre
370 g de farine Type 65
1 sachet de levure de boulanger instantanée
2 petits œufs
70 g de beurre mou coupé en morceaux
2 pincées de sel

20 amandes entières pour la décoration
sucre glace pour saupoudrer

Commencer par préparer la garniture. Mettre les raisins secs et les fruits confits dans un bol. Les recouvrir d'eau très chaude et les laisser gonfler pendant 1 heure.

Beurrer le moule à kouglof et disposer une amande dans chaque cannelure. Entreposer au réfrigérateur.

Verser le lait, le sucre, la farine, la levure, les œufs et le sel dans la cuve d'un robot pétrisseur. Pétrir au crochet 2 minutes à vitesse moyenne. Ajouter le beurre en 3 fois sans arrêter de pétrir et poursuivre à vitesse plus rapide 8 minutes de plus. Lorsque la pâte est bien pétrie, ajouter la garniture égouttée et parfumée avec le rhum. Travailler la pâte encore un peu afin de bien répartir les fruits. Au terme du pétrissage, la pâte doit être souple, élastique et se décoller des parois.

Couvrir d'un linge et laisser la pâte se développer 1 heure 30 au moins près d'une source de chaleur douce** et à l'abri des courants d'air. La pâte doit doubler de volume.

Une fois levée, verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et lui donner la forme d'une boule bien régulière en la travaillant le moins possible. Faire un trou au milieu de la boule et la déposer dans le moule à Kouglof préparé.

Laisser de nouveau reposer 2 heures au chaud.

30 min avant la fin du temps de repos, préchauffer le four à 170°C, chaleur ventilée.

Lorsque le Kouglof est bien gonflé, le faire cuire pendant 25 à 30 minutes en surveillant sa coloration. S'il dore trop vite, le protéger avec une feuille de papier aluminium.

Démouler dès la sortie du four. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.


* Afin d'éviter toute catastrophe au démoulage, il faut toujours "culotter" un moule en terre avant de l'utiliser pour la 1ère fois : beurrer le moule neuf, le mettre 10 minutes au four (th 6 - 180°C), le laisser refroidir puis recommencer (beurrer, chauffer, refroidir). Beurrer à nouveau le moule et l'entreposer 15 minutes au réfrigérateur avant d'y disposer la pâte.

** À l'entrée d'un four chauffé à 30°C ou près d'un radiateur.

10 October 2014

Le dessert du bistrot #1 - La crème renversée

Simple mais delizioso... Un vrai dessert de (vrai) bistrot !


Crème renversée - Crème caramel


Pour 8 ramequins

Le caramel :
200 g de sucre semoule - 50 g d'eau

La crème :
6 œufs entiers - 4 jaunes d’œufs - 200 g de sucre semoule - 1 gousse de vanille - 1 litre de lait entier

Commencer par préparer le caramel. Verser le sucre et l'eau dans une petite casserole à fond épais et faire cuire à feu moyen (en remuant la casserole de temps en temps) jusqu'à ce que le caramel soit doré. Ne pas surchauffer, le caramel brunirait et deviendrait amer. Répartir immédiatement au fond des ramequins.

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Dans un saladier, battre les œufs entiers, les jaunes, le sucre et les graines de la gousse de vanille. Ajouter le lait. Battre de nouveau et passer la crème au chinois avant de la répartir dans les ramequins.

Disposer les crèmes dans un grand plat à four que vous remplirez d'un centimètre d'eau. Faire cuire pendant 30 à 40 minutes. Les crèmes sont cuites lorsqu'elles sont bien figées et ne tremblent plus du tout.

Laisser tiédir puis réserver au réfrigérateur pendant deux heures au moins. Avant de démouler, passer la lame d'un petit couteau entre la crème et le bord du ramequin.


04 September 2014

Allons Z'à la campagne : douillons aux pommes

"C'est le week-end
Finie la semaine
Allons z'à la campagne..." (Kent, D'un autre occident)



Douillons aux pommes - Pommes en pâte



Pour 4 pommes

250 g de farine
40 g de sucre
125 g de beurre froid coupé en petits morceaux
7 cl d'eau froide

50 g de noisettes ou d'amandes concassées
50 g de sucre roux
1 c à c de cannelle
le zeste finement râpé d'une orange bio
4 petites pommes golden
1 jaune d'œuf pour dorer

Faire préchauffer le four (180°C - chaleur ventilée).

Dans le bol d'un robot, travailler la farine, le sucre et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit sableux. Ajouter l'eau glacée en plusieurs fois et pétrir le moins possible. Arrêter dès que la pâte forme une boule et réserver au frais pendant 30 minutes.

Abaisser la pâte à 3 mm d'épaisseur et découper 4 carrés de 20 cm de côté.

Éplucher les pommes et les évider. Dans un bol, mélanger les noisettes concassées, le sucre roux, le zeste d'orange et la cannelle. Placer chaque pomme au centre d'un carré de pâte et remplir la partie évidée avec le mélange à la noisette.

Refermer la pâte autour de chaque pomme et décorer avec des feuilles découpées dans les chutes de pâte. À l'aide d'un pinceau, dorer avec un jaune d'œuf détendu avec un peu d'eau. Faire cuire pendant 25 à 30 minutes. Servir dès la sortie du four.

28 July 2014

Frozen cheesecakes à la framboise

Il est joli comme tout et on peut le préparer à l'avance...
C'est LE dessert glacé de l’été ! 


Cheese cakes glacés à la framboise


Pour 10 cheesecakes
250 g de fromage Philadelphia®
250 g de crème fleurette très froide
125 g de framboises fraîches
le jus d'un petit citron
60 g de sucre glace
200 g de biscuits sablés anglais (des Shortbreads Highlanders par exemple)
100 g de poudre de noisette ou d'amande
30 g de beurre fondu
2 moules de 6 empreintes à savarins en silicone


Dans un bol à pâtisserie étroit mélanger le fromage Philadelphia® et le sucre glace. Battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange monte et s'aère. Le fromage va d'abord devenir plus liquide ; il va ensuite monter comme de la chantilly très ferme. Cela prend 6 à 7 minutes. Réserver au frais.

Dans un deuxième bol, monter la crème fleurette jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme.

Mixer les framboises et le jus de citron. Passer la purée obtenue dans un passoire fine afin d'en retirer toutes les graines.

Ajouter en 3 fois la crème fleurette montée au fromage Philadelphia®. Mélanger délicatement avec une spatule. Ajouter tout aussi délicatement les framboises mixées. Battre une dernière fois pendant quelques secondes afin d'homogénéiser l'ensemble.

Dresser dans les empreintes à savarin avec une poche à douille mais pas jusqu'en haut : il faut laisser un peu de place pour la base en biscuit. Bien partir du fond des moules afin d'éviter la formation de bulles.

Laissez prendre une heure ou deux au congélateur. Pendant ce temps broyer finement les sablés et la poudre de noisette (ou d'amande) à l'aide d'un robot à lame, ajouter le beurre fondu et mélanger.

Répartir le mélange biscuits-beurre sur le dessus des cheesecakes. Tasser un peu et laisser prendre deux heures de plus au congélateur.

Démouler et laisser à température ambiante environ 30 minutes avant de servir.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...